Disponible sur
l’App Store

Festival Biennal Movimenta

Festival
Événement permanent débutant le 27/10/2017
CNAC de la Villa Arson
L’ECLAT
du vendredi 27 octobre 2017 au dimanche 26 novembre 2017

MOVIMENTA crée des conditions de rencontre et de production entre des acteurs de tout horizon : producteurs, artistes, programmateurs, ingénieurs, scientifiques, entrepreneurs, théoriciens, sociologues, architectes, urbanistes, scénographes, designers, graphistes… et tous ceux qui se sentent concernés par les enjeux actuels et à venir de l’image en mouvement.

La 1er édition du festival biennal MOVIMENTA dédié à l’image mouvement se déroulera du 27 octobre au 26 novembre 2017 à Nice. Initié par L’ECLAT, Pôle Cinéma Provence-Alpes-Côte d’Azur, MOVIMENTA explore les différentes formes de la création audiovisuelle dans son rapport à l’économie créative et aux innovations technologiques.

Dépassant le simple cadre évènementiel, la biennale se construit sur différentes temporalités où les périmètres d’actions ne cessent de s’accroître et de s’interpénétrer : lancement d’un Prix international de la Jeune Création, résidences d’artistes et de cinéastes sur le territoire donnant lieu à des actions de transmission et d’expérience artistique, rencontres interprofessionnelles Art & Technologie, expositions dans les lieux d’art contemporain, programmations artistiques autour de l’image en mouvement, parcours de projections dans l’espace public, insertion dans un programme de recherche universitaire, mise en ligne d’un site internet collaboratif.

Le FORUM Plein_Ecran, acte fondateur du programme MOVIMENTA, soutenu par la Métropole Nice Côte d’Azur, la Ville de Nice et le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, a réuni 30 partenaires et a donné lieu à l’exposition Plein_Ecran (commissariat Mathilde Roman et Benjamin Laugier). www.movimenta.fr
Lire la suite…

Royal Garden 5 Vegetal Passion

Exposition
Du 13/12/2013 au 13/12/2018
Le Crédac, Centre d’art contemporain d’Ivry
Vegetal Passion est une exposition en ligne qui propose de considérer l’espace d’exposition comme étant le milieu naturel des œuvres d’art.
Le duo d’artistes et commissaires It’s Our Playground (Camille Le Houezec & Jocelyn Villemont) envisagent cette 5ème édition de Royal Garden comme une jungle ambiguë dans laquelle se côtoient sans hiérarchie propositions d’artistes, photographies d’archive et images glanées sur internet.
Mélangeant habilement plantes et œuvres, œuvres à plantes et « plantes d’exposition », cette proposition curatoriale tend à jeter un regard neuf sur les pratiques horticoles en milieu institutionnel, de plus en plus d’actualité.
En effet si les blogs regorgent d’images de plantes, reprises pour leurs qualités graphiques, elles ont aussi envahi les galeries d’art, les artistes les appréciant pour leur valeur plastiques, mais aussi leur référence à une certaine nature domestiquée et à un questionnement sur la fonction décorative des œuvres d’art.
A l’origine, ce projet s’appuie sur des photographies d’expositions (issues notamment des fonds Marc Vaux et Cahiers d’Art de la bibliothèque Kandinsky) des années 1940-1960, époque de pré-standardisation muséographique, durant laquelle les plantes décoratives semblaient naturellement ponctuer les salles d’exposition.
Cette exposition prend aussi en compte la récente prolifération de plantes d’intérieur dans les œuvres d’artistes contemporain.
Ainsi, aux images de plantes et images d’archives d’exposition viennent s’entremêler des images d’œuvres récentes ainsi que des projets spécifiques d’artistes, notamment Laura Aldridge, Ditte Gantriis, Hayley Tompkins, Travess Smalley et Pedro Wirz, invités à produire des séries d’images en résonance avec leur pratique artistique.
IT’S OUR PLAYGROUND
Né en 2010, It’s Our Playground est un duo d’artistes composé de Camille Le Houezec et Jocelyn Villemont.
Leur site www.itsourplayground.com est à la fois le portfolio de leur activité commune et un artist run space sur internet. Prenant en compte son contexte, la page d’accueil du site est un espace d’expositions immatériel et ludique qui s’empare des qualités inhérentes à internet (facilité d’accès, quasi gratuité et rapidité), pour produire des narrations inattendues, déconstruisant la hiérarchie entre les documents.
Dans le monde réel, les projets de IOP prennent la forme de sculptures, d’expositions ou d’installations, ayant la particularité d’utiliser le curating comme un médium. Dans ses projets, It’s Our Playground poursuit une réflexion sur les modes de présentation et d’exposition, la citation et l’appropriation afin d’aboutir à de nouvelles formes hybrides.
Depuis Septembre 2012, Camille et Jocelyn dirigent SWG3 Gallery, un lieu d’exposition indépendant situé à Glasgow.
Lire la suite…